Ads Top

Un collectif à la tête d'un Centre Chorégraphique National ! La nomination du Collectif FAIR[E] à la direction du Centre chorégraphique national de Rennes et de BretagneIncroyable ! Une bonne nouvelle ? Un véritable changement de cap pour la structure et le label CCN ? Un signe de sollicitude du ministère de la culture vers les nouvelles gouvernances et les économies plus sociales et solidaires ? 


Les interrogations et demandes de réformes au sujet des CCN sont récurrentes ces dernières années dans le milieu chorégraphique.

En juin 2015 "Les CCN ont 30 ans", l'Association des Centres Chorégraphiques Nationaux propose un évènement pour cette anniversaire, notamment le séminaire "Enjeux et propositions pour le secteur chorégraphique".

Le Syndicat Chorégraphes Associés s'est également penché sur la question : "De quel Centre Chorégraphique National rêvons-nous ?" 18 Janvier 2014 et le "Compte rendu du débat 2 : Inventer les Centres Chorégraphiques de demain, au festival d’Avignon 2015" - 27 Octobre 2015.

Plus indirectement le 2 février 2009 AC PACA publie son analyse des Répartition(s) budgétaire(s) en PACA‬ en 2007 : A.O.C. (Appellation d’Origine Chorégraphique), le texte "Quelle politique culturelle aujourd’hui ?" du 17 octobre 2009. La M.A.C. - Mutualité des Acteurs Chorégraphiques présente ses analyses et ses propositions pour la politique chorégraphique, la "Contributions pour Agir ensemble pour la danse aujourd’hui ?" du 23 mars 2017, puis les articles "La danse du système" - 26 février 2018, "Pour ne plus s'enferrer sans cesse" par Galaad Le Goaster - 18 mars 2018 et "Nation, national, nationalisme !" - 1er mai 2018.


Nomination du Collectif FAIR[E] à la direction du Centre chorégraphique national de Rennes et de Bretagne - Ministère de la Culture
"Issu du hip hop et de toutes ses influences, le collectif FAIR[E] est le reflet d'une nouvelle génération de chorégraphes, représentative de la France d'aujourd'hui, de toute sa richesse, bousculant les codes établis et génératrice de lien social...www.culture.gouv.fr
"FAIR[E] se distingue par une vision de gouvernance innovante, de nouveaux modes solidaires de production, de multiples actions en direction et avec les personnes, et particulièrement la jeunesse. Il propose par ailleurs des dispositifs d’insertion professionnelle engagés. FAIR[E] se fonde à la fois sur les principes de l’économie sociale et solidaire et les droits culturels. Pour l’ensemble de ces raisons, FAIR[E] répond pleinement aux orientations définies par les partenaires publics, qui ouvraient la possibilité d’expérimenter et d’innover dans la prise en compte du label Centre chorégraphique national.www.ouest-france.fr

Premiers commentaires et échanges exprimés sur ma page facebook à propos de cette nomination :
> Oui, Philippe, très belle surprise. Je ne connais pas ces artistes, mais ils ont la possibilité (et la responsabilité) de donner un nouveau souffle aux mammouths !😁Bonne chance à eux. > Génial ça bouge!!!! > C’est chouette ça ! Tout est possible un peu de fraîcheur 🎶🎶🎶🎶🎶🎶🤸🏻‍♂️🤸🏻‍♂️🤸🏻‍♂️😉😘
> C'est super! Allez, prochaine étape, un collectif d'interprètes !
> Mouais... j’y crois pas une seconde, mais j’espère me tromper > J'aimerais y croire... > C'est pas une si bonne nouvelle...
> Pourquoi une pas si bonne nouvelle ? tu peux préciser stp... Moi je dirais laissons voir ce que cela donne ou qu'est-ce qu'elles et ils en feront !  
> Mais cela sent le sapin pour la danse contemporaine > Et je rajoute qu'il n'y a toujours pas de CCN jazz, et que la proportion de femmes dirigeant un CCN n'a toujours pas bougé > Eh bien, d'accord, attendons de voir...
Interrogeons-nous sur les expérimentations à mener au sein de nos structures pour des gouvernances coopératives, des modes de production, diffusion, formation, insertion, reconversion... plus solidaire(s), sur la défense des droits à la recherche et à l'expérimentation artistique, sur une véritable éthique des actions civiques et sociales chorégraphiques ! De toute évidence, ce CCN Rennes et Bretagne est à suivre...


à télécharger

Fourni par Blogger.