Deux rencontres, ateliers... politico-chorégraphiques

Deux rencontres, ateliers... politico-chorégraphiques de décembre 2017Une initiative des Petites Scènes Ouvertes d'une part et de SystèmeD(anse) d'autre part.

7 et 8 décembre 2017
RENCONTRE NATIONALE DANSE #3
LA DANSE : REFLET DU CORPS SOCIAL ?
Après une première édition à Vannes en 2013 Arpenteurs des années 80, entre héritage et transmission et une seconde édition à St Herblain en 2015 De la fabrique des œuvres à la fabrique du regard, la nouvelle Rencontre Nationale Danse questionne les liens entre danse et société.

Créer et faire perdurer des espaces de rencontres où la parole peut circuler librement nous semble plus que jamais essentiel pour réfléchir ensemble à nos moyens d’action et de collaboration en faveur du développement de la danse. Professionnels du champ chorégraphique et de la culture, élus, étudiants, amateurs... : cette rencontre vous est ouverte !

Thèmes des ateliers des jeudi 7 et vendredi 8 décembre 2017 :
Atelier 1 : Mutations économiques, mutations chorégraphiques ?
Quel est l’impact des mutations économiques actuelles sur la forme et le contenu des créations chorégraphiques ? Comment se redessinent les solidarités entre acteurs ?
Atelier 2 : Représenter le corps : que s’autorise-t-on ?
Que dit la représentation du corps au/hors plateau sur notre société actuelle ? Que s’autorisent vraiment les artistes et les programmateurs ?
Atelier 3 : L’artiste chorégraphique, artiste engagé ?
Au service de qui ? De quoi ? Comment se décline l’engagement des artistes chorégraphiques et celui des programmateurs aujourd’hui ?
Atelier 4 : L’art chorégraphique fait-il corps avec la société ?
Dans quelle mesure la danse illustre-t-elle la complexité du monde contemporain ? Que peut-elle dire de la société ?
Atelier 5 : Hôpital, prison, école… des projets chorégraphiques spécifiques ?
Soucieuses de la dimension socialisatrice des arts, les politiques publiques développent désormais des projets pour des publics divers. Comment et avec qui ces projets se construisent-ils ? Quelle réponse particulière la danse peut-elle apporter ?
Atelier 6 : Artistes, amateurs : qui a besoin de qui ?
Depuis plusieurs années, certains chorégraphes créent pour ou avec des amateurs. Défendent-ils un art participatif vécu comme un acte politique ? Et les amateurs de leur côté, qu’attendent-ils de la rencontre avec un professionnel ?
Le conseil d’administration est composé de : Charlotte Audigier, directrice des Eclats ; Annie Bégot, directrice de Danse à tous les étages ; Céline Bréant, directrice du Gymnase CDC ; Catherine Gamblin-Lefèvre, directrice de Chorège ; Annette Jeannot, directrice des Journées Danse Dense ; Thomas Lebrun, directeur du Centre Chorégraphique National de Tours en binôme avec Nadia Chevalerias, Responsable de la communication et de la coordination des accueils studio ; Christophe Martin ; Jean-François Munnier, conseiller artistique danse à L’étoile du nord.

19 décembre 2017
● LES CAFÉS DE SYSTÈME D ●
Pour cette saison 2017-2018, le comité de réflexion de SystèmeD(anse) a choisi de proposer des rendez-vous réguliers de rencontre et d’information autour de l’actualité du secteur chorégraphique.

Le premier ● CAFÉ DE SYSTÈME D ● se déroulera 
MARDI 19 DÉCEMBRE 2017
Rendez-vous de 10h à 12h au Centre national de la danse
Salle de conférence (1er étage)
1 rue Victor Hugo, 93500 Pantin
Ce temps de rencontre, structuré autour d’un point général d’information sur l’actualité du secteur proposé par le comité de réflexion sera l’occasion, autour d’un café, de rencontres informelles et d’échanges sur les préoccupations qui traversent le monde de la danse actuellement.

Seront notamment évoqués lors de ce rendez vous :
 les nouvelles orientations ministérielles pour la culture
● un rappel sur les dispositifs d’aides déconcentrées à la création
● le lancement de la base de données des aides culturelles délivrées par les Organismes de gestion collective (Adami, Sacd, Spedidam…)
● le Fonds Régional pour les Talents Émergents (FoRTE) nouveau dispositif de la région Île-de-France en faveur de la jeune création …

Les ● CAFÉS DE SYSTÈME D ● sont ouverts
à tou.te.s les professionnel.le.s du secteur chorégraphique.
Vous pouvez dès à présent confirmer votre présence à
Inscription dans la limite des places disponibles
systemedanse.wixsite.com/systemedanse
Le comité de réflexion 2017 - 2018 : Matthieu Bajolet (LAPAS), Jean-Christophe Bleton (Chorégraphes Associés), Lauren Boyer (ACCN / A-CDCN), Céline Bréant (A-CDCN), Massimo Fusco (artiste chorégraphique), Emmanuelle Jouan (Théâtre Louis Aragon- Tremblay, élue du conseil  national du SYNDEAC), Frédérique Latu (A-CDCN), Jeanne Lefevre (LAPAS),  Olivia Lioret (Chorégraphes Associés), Cécile Loyer (Chorégraphe), Isabelle Martin-Bridot (A-CDCN), Jean-François Munnier (L’étoile du nord, scène conventionnée pour la danse), Émilie Peluchon (Fédération Arts vivants et départements), Frédéric Pérouchine (ACCN / A-CDCN),  Alice Rodelet (Département Ressources Professionnelles du CN D), Agnès Wasserman (Département Ressources Professionnelles du CN D).

La M.A.C. c'est

Vos 1ères réponses pour une M.A.C.

Vos sujets, centres d'intérêts, compétences... ?
Le social, le politique, l'intelligence collective...
Développement de réseaux informels et volontaires de circulation pour les équipes et les oeuvres (quels moyens), comment répondre au déséquilibre structurel ! Questionnements sur l'engouement des institutions pour la pratique dites "amateur", dérive de l'artiste vers l'animation de terrain... Question économique ou d'économie ? Réflexion sur "ce" qui se dessine pour l'avenir et questionner notre responsabilité à faire ou... à laisser faire.., comment faire entendre nos problématiques aux institutions ?
L'autonomie des circuits de diffusion. Production diffusion redéfinition des espaces dédiés... 
Toutes les questions sont intéressantes et mérites d'être discutées... 
Vos attentes, besoins, désirs... ?
Penser ensemble les politiques à partir du terrain; organiser et participer à des évènements fédérateurs au delà du cercle artistique.
Donner à la danse toute sa place dans les programmations. Permettre la circulation d'informations en direction des compagnies pour un accompagnement dans leur développement.
Recherche de tous les dispositifs de développement pour les structures adhérentes.
Redéfinition des espaces dédiés, labels et nécessaires pluralités > Maillage, partenariat, mutualisation, coopération > Production, création, diffusion, événement > Interprète, performeur, acteur chorégraphique.
Qu'il y ait des rendez-vous dans le Nord, le Nord Ouest le Nord Est de la France.
M.A.C. collèges
> Coordination, communication et stratégie > Économie sociale et solidaire - Réglementations statutaires spécifiques > Production, création, diffusion, événement > Interprète, performeur, acteur chorégraphique > Formation initiale et continue du danseur > Redéfinition des espaces dédiés, labels et nécessaires pluralités > Maillage, partenariat, mutualisation, coopération > Évaluations et expertises professionnels - Alter-histoire > … > danseur > chorégraphe > enseignant > administration chorégraphique > …

Articles connexes :
Des paroles et des actes - 17 mai 2017

Rencontres pro en Avignon


Un site pour retrouver toutes les rencontres professionnelles en Avignon

La Mutualité des Acteurs Chorégraphiques

Mutualitéassociation, assurance, réciprocité, société, solidarité, syndicat, tontine.
Échange d'actes ou de sentiments équivalents entre deux ou plusieurs personnes.
Système de solidarité entre les membres d'un groupe, à base d'entraide réciproque des membres qui cotisent. 
Action sociale de prévoyance et d'entraide pratiquée par des associés et associations, à but non lucratif, dont les membres s'assurent mutuellement contre certains risques ou se promettent certaines prestations moyennant le versement d'une cotisation.
La M.A.C. - Mutualité des Acteurs Chorégraphiques propose de réunir les acteurs chorégraphiques : danseurs, interprètes, performeurs, chorégraphes, enseignants, chargés d'administration, de programmation, diffusion, production, communication, regroupements, structures, chercheurs, journalistes, publics, amateurs, élèves et étudiants, partenaires... ; au sein d'une gouvernance et dynamique organisationnelle sur le modèle du pouvoir dans une société coopérative d'intérêt collectif ; un conseil d'administration composé d'un représentant désigné parmi les différents collèges de membres (collège thématique ou sectoriel).

Afin de : 
- Défendre la permaculture chorégraphique, garante du drainage sur l'ensemble du territoire, de tous les canaux et ruissellements indispensables aux (mé)tissages de nos territoires, gage des pluralités artistiques, des transversalités et des hybridations avec les autres arts.
- Être pôle de vigilance et force de propositions pour une nouvelle politique artistique et chorégraphique axée sur une économie sociale et solidaire. Être acteur des mutations structurelles et réunir les propositions politiques des Acteurs Chorégraphiques, à travers des analyses, enquêtes, articles, rendez-vous et éditions. Pour créer une base commune de réflexion et de débat.
- Rendre compte en rendant visible les circulations des informations, initiatives, propositions, rencontres... des membres et collèges constitués, par des articles et documents publiés sur le site et les réseaux de la M.A.C. Un espace documenté, ouvert et réactif.
- Proposer des rencontres départementales, régionales ou nationales professionnelles sur 1 à 3 jours (type Université AC PACA), afin de débattre et proposer des orientations et prérogatives concrètes pour l'art chorégraphique. Se mettre dans une dynamique opérationnelle et responsable.
- Agir vers et pour des politiques d'entreprises chorégraphiques en gestion coopérative, génératrices de meilleurs résultats pour l'emploi et les publics, mieux répartir les économies très centralisées (ou peu partenariales), et la gestion très pyramidale des espaces publics dédiés à la danse. Proposer d'autres modes de fonctionnement, inspirés par le mutualisme et la coopération, d’autres formes de quotidienneté, de développement et de réciprocités.
- Améliorer les échanges et circulations des initiatives, débats et propositions de chaque corps constitué chorégraphique (*), afin d'envisager des complémentarités et des actions collaboratives. Des vrais outils et contextes de recherche et d’expérimentation sur les sujets qui nous occupent.
(*) : M.A.C.,Chorégraphes Associés, ACCN, A-CDC, D.O.G., ADADA, Groupe danse du SYNDEAC, SystèmeD(anse), L'Appel, Les rencontres de la Sirène, LAPAS, Rencontres petits déjeuners de Normandie, SYNAVI Danse, Scènes Conventionnées Danse, UFISC, CNLII Danse, Fédération Arts vivants (danse) et départements...
En option :
- Donner plus de visibilité aux Acteurs Chorégraphiques dans toutes leurs pluralités, avec le site coopératif ladanse.com en bénéficiant de la version AGENDA PLUS fiches détaillées,
- Participer à la co-production et l'édition anniversaire l'ART-trose 20 ans, l'autre journal de danse.

Structure
Associative basée sur une organisation coopérative et une démocratie interne en collèges.
Chaque membre actif (individu ou structure) dispose d'une voix élective et doit participer à minima à un collège et à maxima 3 collèges. Chaque membre soutien ou partenaire dispose d'une voix consultative et ne participe que sur invitation aux collèges.
Le bureau est composé de deux personnalités chorégraphiques retraitées.
Le conseil d'administration est composé des deux membres du bureau et d'un(e) élu(e) par collège.
Un collège est à minima composé de trois membres, les collèges sont toujours en nombre impair mais illimités.
Un collège est thématique > Coordination, communication et stratégie > Économie sociale et solidaire - Réglementations statutaires spécifiques > Production, création, diffusion, événement > Interprète, performeur, acteur chorégraphique > Formation initiale et continue du danseur > Redéfinition des espaces dédiés, labels et nécessaires pluralités > Maillage, partenariat, mutualisation, coopération > Évaluations et expertises professionnels - Alter-histoire > …
ou sectoriel > danseur > chorégraphe > enseignant > administration chorégraphique > producteur > …
Chaque collège dispose d'une palette d'outils en ligne afin de partager et organiser, en privé et/ou public, l'élaboration des réflexions, mises en commun et productions de contenus. Il se charge de produire des mises en circulations d'informations (interne et externe), des requêtes ou questionnaires, des analyses et des propositions concrètes. Il apporte à chaque rencontre publique, séminaire ou université de la M.A.C., du contenu spécifique à sa thématique ou son secteur (articles, documents, analyses et propositions).

Engagement ! Pour enclencher la M.A.C., nous avons besoin de la participation, des contributions et des compétences de chacun au service de notre Mutualité.
La Mutualité des Acteurs Chorégraphiques veut acquérir une masse critique, en recherche-développement et innovation par la promotion de la coopération entre les territoires. Mais aussi, en attirant un nombre suffisant de membres et professionnels, afin d'agir pour une politique chorégraphique plus équitable. Nous dessinerons une cartographie des initiatives, des manques et des besoins, en nous appuyant sur l’expertise des membres de chaque collège thématique ou sectoriel, cela afin de nourrir et relayer les réflexions, et de porter des préconisations concrètes auprès de la profession, de la presse et des tutelles.

Soutenir ! Vous pourrez prochainement soutenir la Mutualité des Acteurs Chorégraphiques par une participation annuelle, comme membre actif ou membre soutien, comprise entre 10 et 50 euros !

Lettre ouverte Structures & Cies PACA

LETTRE OUVERTE 
29 MAI 2017 

Mesdames, Messieurs les élu-e-s à la Culture
de la Ville de Marseille et des communes de la Région PACA,
des Conseils Départementaux des Bouches du Rhône, des Alpes de Haute Provence, des Hautes Alpes, des Alpes Maritimes, du Var, du Vaucluse,
de la Région PACA,
Monsieur le Directeur Régional des Affaires Culturelles PACA
Nous,
responsables d’entreprises artistiques et culturelles — compagnies, festivals, structures de création, de production, de diffusion, de médiation, de formation et syndicats professionnels — oeuvrant sur le territoire de la Région PACA,
n’avons pas d’autre choix que de vous interpeller publiquement sur la situation à laquelle nous faisons face, à savoir la forte et continue dégradation de nos moyens et de nos conditions de travail, ainsi que l’absence de communication de votre part qui nous amène à découvrir vos décisions au moment même où nous sommes confrontés à leurs conséquences. (...)

Articles connexes :
Des paroles et des actes - 17 mai 2017

De Chorégraphes associé.e.s à La Mutualité & réponse

De : chorégraphes associés <choregraphes.associes@yahoo.fr>
A : AC PACA - M.A.C. <acpaca@hotmail.fr>
Envoyé : mercredi 17 mai 2017 19:49
Objet : invitation débat - festival d'Avignon 2017

Chères consœurs er chers confrères,

Chorégraphes Associé.e.s organise le 13 juillet à 10h au Conservatoire d'Avignon, dans le cadre des rencontres de la SACD, un moment de réflexion autour des questions suivantes: Mais pourquoi parlent-ils à notre place ? 

L'idée est de réfléchir aux questions suivantes:  comment les chorégraphes peuvent-ils-elles se ré-approprier leur parole ? Pourquoi, dans certains milieux, la parole directe des auteurs n'est plus entendue ? L'auteur peut-il se passer de la prise de parole des intermédiaires ? 
Nous souhaiterions inviter un membre de votre regroupement à partager ce temps de réflexion avec nous, entre nous.
Seriez-vous partant pour cela? 

Ce pourrait être l'occasion d'une table ronde des différents regroupements du monde de la danse ainsi que certains d'entre vous l'appelle de leurs vœux.

Confraternellement.

Le Conseil d'Administration de Chorégraphes Associé-e-s

Chorégraphes Associés 
Maison des Auteurs
7 rue Ballu


De : AC PACA - M.A.C. <acpaca@hotmail.fr>
A : chorégraphes associés <choregraphes.associes@yahoo.fr>
Envoyé : jeudi 18 mai 2017 13:30
Objet : M.A.C. : invitation débat SCA - festival d'Avignon 2017


Chères et chers collègues,

Quelle réactivité en ce 17 mai 2017, et merci pour votre invitation à participer « le 13 juillet à 10h au Conservatoire d'Avignon, dans le cadre des rencontres de la SACD, un moment de réflexion autour des questions suivantes: Mais pourquoi parlent-ils à notre place ? ».


Comme vous avez pu le lire sur notre dernier courrier « Des paroles et des actes », nous préparons ACtivement, la mutation en étape du regroupement AC PACA en structure associative nationale La M.A.C. - Mutualité des Acteurs Chorégraphiques. Et comme vous pouvez l'imaginer, c'est un travail colossale qui s'opère au sein de nos ACteurs.


J'interroge, en parallèle de cette réponse, les membres de notre regroupement afin de pouvoir vous répondre dans les plus brefs délais, si un de nos représentants « chorégraphe » pourrait se joindre à ce moment de réflexion en Avignon.


Réfléchir aux questions : « comment les chorégraphes peuvent-ils-elles se ré-approprier leur parole ? Pourquoi, dans certains milieux, la parole directe des auteurs n'est plus entendue ? L'auteur peut-il se passer de la prise de parole des intermédiaires ? » implique qu'un chorégraphe-auteur d'AC PACA – M.A.C. puisse nous représenter. Les questions que vous souhaitez creuser, ne concernent pas les seuls chorégraphes et c'est précisément parce qu'on n'entend pas la voix de toutes les composantes des Acteurs Chorégraphiques (danseurs, professeurs...) que « l'expression politique » de la danse existe si difficilement.

Je ne peux personnellement pas m'engager sur ma présence, parce ce que d'une part, je ne suis pas chorégraphe, et d'autre part mon travail prioritaire jusqu'à septembre 2017, va consister à mettre en œuvre et place La Mutualité.

Par contre, notre invitation pour une première rencontre est toujours d'actualités, d'un ou deux représentants de chaque « collectif, comité, regroupement, coopérateur, association, syndicat... » volontaire qui interrogent et travaillent sur la politique artistique chorégraphique dans l'hexagone Chorégraphes Associés, ACCN, A-CDC, D.O.G., ADADA, Groupe danse du SYNDEAC, SystèmeD(anse), L'Appel, Les rencontres de la Sirène, LAPAS, Rencontres petits déjeuners de Normandie, SYNAVI Danse, Scènes Conventionnées Danse, UFISC, CNLII Danse, Fédération Arts vivants (danse) et départements... AC PACA, M.A.C.


Cela afin d'établir ensemble les bases de ces entretiens et les sujets de cette réunion commune, et ainsi démarrer sur de nouvelles fondations de circulations, échanges, voir coopérations envisageables. « Seriez-vous partant pour cela ? Ce pourrait être l'occasion d'une table ronde des différents regroupements du monde de la danse » comme nous l'appelons tous de nos vœux.


Nous avons dans le passé, tenter de vous rencontrer lors de quelques-uns de vos moments réflexifs, et cela n'a pas permis d'inscrire des mouvements fluides et va-et-vient constructif entre nos deux mouvements, pour la politique de la danse.

Plus récemment, nous vous avons également transmis une « Contribution pour Agir ensemble pour la danse aujourd’hui ? » de sept pages, pour la rencontre « Danse et politique » que vous avez coorganisé avec SystèmeD(anse), le 28 mars dernier au CN D. Frédéric Lescure qui coopère au montage de la M.A.C., nous a transmis un compte-rendu de cette journée.


Nous sommes donc tout à votre disposition pour trouver une date commune et préalablement échanger sur les bases de ces entretiens et les sujets d'une future rencontre.


Cordialement
Philippe Madala pour AC PACA – M.A.C.
2 rue Louis Grobet – 13001 Marseille
revalisables.blogspot.fr
www.ladanse.eu/?cat=2

Articles connexes :
Des paroles et des actes - 17 mai 2017
2017 ! Une Mutuaité des Acteurs Chorégraphiques ? - 17 avril 2017
Contributions pour Agir ensemble  pour la danse aujourd’hui ? - 26 mars 2017